La trésorerie: pourquoi faut-il en prendre soin ?

12-06-2024 | Conseils et outils de gestion comptable

bien gérer sa trésorerie

Il y a un dicton populaire qui dit que « l’argent est le nerf de la guerre ». Dans une entreprise, la trésorerie c’est-à-dire tout l’argent des comptes bancaires, des placements et de la caisse est d’une extrême importance. La trésorerie est la résultante des encaissements et décaissements, journaliers et mensuels. Ce sont vos ventes, vos dépenses et autres frais généraux, ainsi que vos investissements, c’est-à-dire toutes les décisions que vous prenez pour le bien de votre entreprise. 

Les bases de la trésorerie

Vendre signifie avoir des clients qui paient à la réception ou à très courte échéance. Faire crédit à un client n’affecte pas votre compte bancaire à court terme.  Rembourser un prêt, acheter de la matière première ou embaucher des employé.e.s signifie décaisser de l’argent à des échéances très précises. Taxes à la consommation, charges sociales ou déductions à la source, impôt sur le revenu des sociétés ont un calendrier fiscal strict et il est dans votre intérêt de le respecter et de payer dans les temps. 

Toute activité commerciale a une périodicité propre. Par exemple, les chocolatiers ont un pic de vente à Noël, à la Saint-Valentin et à Pâques. Sur le plan de la trésorerie, il est important de mettre de côté l’argent nécessaire pour payer les frais fixes des mois de juin à septembre. Si vous dépensez beaucoup, vous allez  faire face à des problèmes de trésorerie. Que faire lorsque vous ne pouvez pas payer ?

 

Marge de crédit

Lorsque vous démarrez votre business, il est essentiel d’avoir d’excellentes relations avec votre banque.  Ma recommandation est de prendre rendez-vous une fois par an avec la personne chargée de votre compte d’entreprise pour lui parler de vos projets et de votre activité. Lorsque tout va bien, demandez une marge de crédit ou découvert bancaire.  

Il s’agit d’une autorisation de dépenser une certaine somme (déterminée par la banque) alors que le compte bancaire est à zéro. Avec la marge de crédit ou découvert bancaire, votre compte bancaire devient négatif.  La flexibilité de la banque est grande en général pour les remboursements. 

Attention ! Les frais associés sont plus élevés que ceux d’un emprunt pour acheter du matériel, par exemple. 

La marge de crédit ou le découvert bancaire fait partie de l’endettement de l’entreprise et doit être gérée.

 

Outil de suivi

Faut-il suivre le compte bancaire au jour le jour ? Lorsque la situation de l’entreprise est florissante, personne ne le fait. À l’inverse en période de trésorerie serrée, la réponse est « oui, oui, oui ! ».

L’outil de suivi indispensable pour toutes les personnes en affaires s’appelle prévisions de trésorerie. Ce n’est pas de la comptabilité. Il est possible d’en faire pour chaque jour ou chaque semaine, de déchirer le papier et de le refaire autant que l’on veut. 

Matériellement, le support peut être une feuille de papier et un crayon, un fichier Excel, un logiciel ou une application.  Le plus important, à mon avis, est de comprendre les principes de calcul. Si vous gérez votre trésorerie personnelle, les principes sont les mêmes pour votre business.

Le point de départ est le solde bancaire à une date précise : compte courant et épargne. Il faut aller récupérer le chiffre directement en ligne. Ensuite il va falloir estimer toutes les transactions, taxes à la consommation incluses. Estimer veut dire que la date prise en compte pour l’inscription de l’argent sur le compte bancaire n’est pas forcément conforme à la réalité.

Pour chaque date d’une semaine, estimez :

  • Les encaissements c’est-à-dire les paiements des clients 
  • Les décaissements, soit les paiements des fournisseurs
    • Pour les frais fixes, c’est facile. Loyer, remboursement de prêt, abonnement, téléphone, salaires de base (sans bonus). Ces frais ont une date d’échéance et sans surprise le compte bancaire est diminué à cette date ;
    • Pour les charges variables, estimez les paiements en fonction de vos campagnes de paiement par semaine ou 2 fois par mois, par exemple. Vous pouvez aussi partir des chiffres de la comptabilité si votre saisie est bien à jour. Le calendrier fiscal est connu, ce qui facilite la précision au niveau des dates de paiement.

Avec un tableur ou un logiciel, le solde final de votre trésorerie à une date précise se calculera facilement. Voici l’équation : solde de départ + encaissements – décaissements = solde final.  Vous pouvez décider de la période couverte par vos prévisions : 2 semaines, 3 semaines, 1 mois ou encore 4 mois. 

Le calendrier de vos activités vous guide, ainsi que la situation que votre entreprise traverse. Le manque d’argent ou une bonne gestion exige un tel outil.

 

Retrouvez le sourire

Les prévisions de trésorerie ont un effet apaisant sur votre stress. En regardant votre réalité en face, aussi catastrophique soit-elle, il y a toujours des solutions. Augmenter les prix de vente, couper dans les dépenses, réduire le personnel on les bonus. Les chiffres ont cette qualité : ils sont froids et donnent l’heure juste, même si vous ne voulez pas la voir.

J’ai vu des chef.fe.s d’entreprise qui dépensaient tellement que malgré une augmentation de plus de 50 % de leurs ventes, elles et ils ont été acculés à la faillite en 2 ans, car leur compte bancaire était égal à zéro. 

Une entreprise sans trésorerie ne peut plus fonctionner. Faute de payer les fournisseurs, il est impossible d’acheter de la matière première ; impossible de produire, de payer la main-d’œuvre et de vendre. Avec les prévisions de trésorerie, vous transformerez vos chiffres en or et prendrez des décisions salutaires pour la poursuite de vos activités. 

Un grand sage chinois disait qu’il y avait trois types de personnes :

  • Celles qui savent gagner de l’argent
  • Celles qui savent gérer l’argent
  • Celles qui savent conserver l’argent

Laquelle de ces personnes êtes-vous ?

Avec un accompagnement personnalisé, il est possible de comprendre les mécanismes de la trésorerie et de mettre en place de saines habitudes de gestion. 

En complément, lisez l’article « Techniques pour mieux gérer votre trésorerie » de la Banque de développement du Canada.

Vous voulez discuter de votre trésorerie ? C’est par ici !

Marie-Madeleine Lochet

Marie-Madeleine Lochet

Bonjour! Je suis Marie-Madeleine Lochet, comptable professionnelle agréée (CPA – agrément Canada/Québec) et membre de l'Ordre des experts-comptables Auvergne-Rhône-Alpes. Installée dans une charmante commune de la région Auvergne-Rhône-Alpes après avoir vécu et travaillé au Canada, dans la métropole du Québec pendant plusieurs années, j’accompagne les entreprises des deux côtés de l’Atlantique dans leurs défis comptables. Mes services sont diversifiés, mais je m’intéresse plus particulièrement au processus de dématérialisation de la chaîne comptable, ce qui devrait ravir les entreprises françaises qui seront bientôt dans l’obligation de procéder à cette importante restructuration interne. Je vous en reparlerai d’ailleurs bientôt. D’ici là, pour toute question ou besoin d’accompagnement, prenez rendez-vous. Au plaisir!